Centre de Formation Judiciaire (CFJ) Dakar, Senegal.


Centre de Formation Judiciaire (CFJ) Dakar, Senegal Concours.

www.cfj.sn Senegal Concours CFJ Dakar. Le Centre de Formation Judiciaire est créé en 1995. Auparavant la formation des magistrats et greffiers était assurée par la division judiciaire de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) créée en 1975. kamerpower.com

Les premiers magistrats sénégalais, avant la création de l’ENAM étaient tous formés en France.

www.cfj.sn Concours CFJ Dakar Senegal 2018-2019 2020 Centre de Formation Judiciaire (CFJ)

Le Centre de Formation Judiciaire est un établissement d’enseignement professionnel supérieur, placé sous l’autorité du Ministre de la Justice. Son organisation et son fonctionnement issus du décret n° 95-20 du 6 janvier 1995 ont été profondément remaniés par le nouveau décret n° 2010-707 du 10 juin 2010 portant organisation et fixant les règles de fonctionnement dudit centre.

Initialement composée de deux sections (section magistrature et section greffe), le CFJ est aujourd’hui doté de six filières de formation : section Magistrature, section Administration des greffes (comportant trois sous-sections : administrateurs des greffes, greffe et interprètes judiciaires), une section Protection sociale et judiciaire des mineurs subdivisée en deux sous-sections (inspecteurs de l’éducation surveillée et de la protection sociale et éducateurs spécialisés).

Le Centre a pour mission principale d’assurer la formation initiale et la formation continue des personnels judiciaires susvisés. Il peut participer également à la formation des auxiliaires de Justice et officiers publics ministériels autres que ceux-là.

LIRE:  Concour penitentiaire 2020-2021 au Senegal

Il a pour vocation de prendre en charge les exigences spécifiques de la formation judiciaire tant du point de vue du cadre institutionnel, de l’approche pédagogique que des ressources humaines chargées d’animer la structure.

Les branches de la formation

Partant d’une image botanique de la formation, les activités pédagogiques de l’école ont été articulées autour de l’arbre pédagogique composé des racines, du tronc et des branches.

Les racines servent d’encrage du projet pédagogique au métissage entre les valeurs de civilisation négro africaine et celles de la tradition romano germanique du système juridique et judiciaire sénégalais.

Le tronc matérialise l’ensemble des instruments véhiculaires du savoir, du savoir-faire et du savoir-être. Il allie les outils communicationnels tels que les langues et les techniques modernes de l’information et de communication.

Les branches représentent les dix pôles de la formation conçus à partir des besoins de formation au regard du référentiel métier du magistrat, de l’objet, de la nature et la finalité des matières. Ainsi, le plan de formation du Centre de Formation Judiciaire est structuré, tant en initiale qu’en continue, autour des branches suivantes :

  • Humanités et valeurs judiciaires.
  • Justice civile.
  • Justice pénale.
  • Justice économique et financière.
  • Communication judiciaire.
  • Administration de la justice.
  • Justice internationale.
  • Environnement judiciaire ;
  • Chaîne sociale .
  • Contentieux étatiques.

Centre de Formation Judiciaire (CFJ) Dakar, Senegal concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!